• Une méthode : calme et attentif comme une grenouille

    Parce que les enfants, aujourd’hui, sont souvent agités, dispersés et stressés. Il faut trouver des moyens de les aider à s’apaiser et à mieux se concentrer. De simples petits exercices très brefs et répétés leur apportent cette sérénité dont ils ont besoin pour mieux vivre avec les autres et rendre leur apprentissage plus léger et plus agréable. Ils sont utiles à tous dans une classe.

    Grâce à cela, nous travaillons dans une atmosphère de travail très sereine et agréable… Nous sommes donc dans de bonnes conditions pour donner le meilleur de nous-mêmes.

    Voici ce qu’en disent les enfants :

    ·         «En respirant, je me concentre mieux et je suis plus calme. Je fais attention comme une grenouille. C’est rigolo.  

    ·         J’écoute ce qui se passe dans mon corps. Ça me fait du bien.  

    ·         J’aime bien la fabrique des ruminations. J’essaie d’éviter les histoires « cul cul la praline », comme dit madame. 

    ·         Être gentil, ça s’apprend. C’est très chouette. J’aime bien quand on est gentil avec moi. Et J’aime bien être gentil avec les autres. L’histoire du serpent m’a aidé pour ça.

    ·         La grenouille, ça me calme. J’aime bien « le spaghetti ». J’étais énervée, car on avait triché au loup-garou à la récré. Quand on est rentré en classe, madame nous a fait faire l’exercice du spaghetti. Ça nous a tous calmés et il n’y avait plus de problème.

    ·         La grenouille, ça me détend.

    ·         La grenouille, c’est comme si elle me faisait des massages au cerveau. Et ça me fait du bien.

    ·         La grenouille quand je suis parfois très fâché, elle fait partir ma méchanceté.

    ·         Quand je suis fâchée, je n’arrive pas à travailler. C’est très difficile pour moi de me concentrer. Les exercices m’aident.

    ·         Moi, j’aime bien la grenouille et la manière de respirer. Quand je suis énervée… je ne le suis plus après les exercices.

    ·         Quand je respire doucement et profondément, je retrouve le calme.

    ·         Quand je fais la grenouille, je pense à des trucs que je n’aime pas et en faisant les exercices et après,  je me retrouve bien. »